Mini Série : Les efforts environnementaux des hôtels

Episode N°1 : Les serviettes de bain

#conseil #hotel #confort #écologie #dossier

serviettes

06 SEPTEMBRE 2022

Premier volet consacré à une action simple, efficace et généralisée depuis quelques années : la réutilisation des serviettes de bain.

Depuis une vingtaine d’années, la majorité des hôtels dans le monde encouragent leurs clients à ne pas changer tous les jours leurs serviettes de bains usagées, grâce à des petites pancartes présentes dans les salles de bains. Ce petit geste simple et peu contraignant pour le client a des impacts significatifs : la consommation d’eau et d’électricité nécessaires au nettoyage des serviettes diminue. Sachant que pour nettoyer 10 kg de serviettes, il faut consommer environ 50L d’eau et 1.2 kWh d’électricité, le groupe TUI a estimé dans une étude effectuée en 2017 que la généralisation de cette pratique à l’ensemble de ses hôtels ferait économiser 17 millions de litres d’eau et 423 900 kWh d’électricité par an1, le tout pour une empreinte carbone réduite de 228 tonnes de CO2 et une économie de 18 millions d’euros. Une généralisation à l’ensemble des hôtels du monde ferait ainsi économiser l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité d’une ville française de 5000 habitants !  De plus, la réduction du nombre de lessives permet de diminuer la consommation de détergents, nocifs à l’environnement. 

Afin d’améliorer l’impact sur le client du dispositif, plusieurs études ont même été menées sur le discours à tenir sur les petites pancartes. Ces études ont montré une augmentation d’environ 10% du taux de réutilisation lorsque le discours tenu était plus normatif (« 75% des clients participent au programme. Rejoignez-les » ou « Utilisez ces serviettes comme vous le faites à la maison ») plutôt qu’incitatif (« Aidez nous à sauver la planète » ou « Chaque jour, des tonnes de serviettes sont lavées et la poudre à lessiver utilisée contamine l’eau »). Suivant les sources, le taux de réutilisation de serviettes passerait ainsi de 35 à 45%. 

La gestion environnementale du linge est obligatoire par exemple pour l’obtention de labels tels que l’Ecolabel, qui donne également d’autres recommandations afin de diminuer l’impact environnemental du linge : la diminution du grammage des serviettes ou l’utilisation de coton biologique. 

La réutilisation des serviettes de bain est ainsi un levier intéressant d’économies qui s’est généralisé depuis une dizaine d’années. C’est en effet gagnant/gagnant, permettant des économies sans perte de confort pour les clients. 

Sources

Enquête sur l’utilisation des serviettes de bain à l’hôtel, TUI, 2017. https://corporate.tui.be/fr/presse/nouvelles/20171005-communication-adaptee-influence-reutilisation-serviettes

2 Noah J. Goldstein, Robert B Cialdini, Vladas Griskevicius, A Room with a Viewpoint : Using Social Norms to Motivate Environmental Conservation in Hotels, Journal of Consumer Research, October 2008.  https://assets.csom.umn.edu/assets/118359.pdf

3 Réduire l’impact environnemental de la gestion du linge, Ecolabel Toolbox. https://www.ecolabeltoolbox.com/fr/solutions-techniques/reduire-l-impact-environnemental-de-la-gestion-du-linge-86