Hardware, software, that is the question

30 juillet 2021

Kesako

On parle de hardware pour désigner un objet matériel comme un ordinateur, un capteur de température ou un détecteur de fumée. On parle de software pour désigner un logiciel informatique. Alors que l'approche standard dans le milieu du bâtiment est la pose de capteurs systématique, chez Agrid, nous privilégions une approche logicielle, software donc, à une approche hardware.

Les avantages du software

Nous voyons plusieurs intérêts à une approche logicielle qui se veut la plus pure possible. Contrairement à une approche hardware, qui nécessite souvent l'installation de centaines de capteurs dans l'ensemble du bâtiment, nous pensons qu'il est possible de faire mieux. L'installation de capteurs prends des semaines de travail, un coût souvent muliple de dizaines de milliers d'euros et des risques liés à la maintenance. L'approche immatérielle (software) peut être rapide, moins d'un jour, sans coût initial et sans risque de panne de capteur. Outre le coût et la simplicité, l'approche logicielle offre aussi une flexibilité inédite face à l'inertie héritée de la pose de capteurs.

C'est de la magie ?

Ce n'est pas de la magie! En fait nous utilisons le hardware déjà installé dans le bâtiment plutôt que de dupliquer les installations comme la plupart de nos concurrents. Nous cherchons la simplicité pour nos clients avant tout, même si cela nécessite un énorme travail en amont pour se rendre compatible avec le parc existant. Vous voulez en discuter avec nous ? Contactez nous pour en savoir plus !