Le décret BACS

22 juillet 2021

Les objectifs du décret BACS ?

BACS est l’acronyme de « Building Automation & Control System ». Le décret « BACS » fait référence au décret paru le 20 juillet 2020 « relatif au système d’automatisation et de contrôle des bâtiments non résidentiels et à la régulation automatique de la chaleur. Il s’inscrit dans la lignée du décret tertiaire en imposant aux plus gros consommateurs de la flotte tertiaire des dispositifs de contrôle et de régulation automatique de leurs systèmes énergétiques d’ici au 1er janvier 2025. En complément du décret tertiaire qui prévoit un suivi des consommations notamment grâce à la plateforme OPERAT, ce nouveau décret qualifié de BACS impose une installation de pilotage automatique des systèmes du bâtiment.

Concrètement ça change quoi, pour qui ?

Le décret cible les propriétaires des systèmes techniques des bâtiments tertiaires marchands ou non marchands dont l’installation de chauffage et de climatisation dépasse en puissance nominale utile 290 kW. À noter que si le propriétaire démontre que l’installation d’un tel dispositif d’automatisation et de contrôle central au sein de son bâtiment possède un temps de retour sur investissement supérieur à 6 ans, il se voit alors écarté des obligations mentionnées par le décret. Il paraît toutefois difficile de produire une telle étude au vue des solutions existantes sur le marché ainsi que des aides publiques à ce type de projet. Les gestions techniques centralisées et automatiques sont aujourd’hui monnaie courante chez les constructeurs de systèmes énergétiques.

Encore une contrainte, une obligation administrative ?

C’est un point de vue. Un autre serait de voir ce décret comme une opportunité. Les solutions de centralisation et d’automatisation des consommations sont un levier de performance exceptionnel. Il faut le voir comme un allié dans la transition à effectuer. Avec la rénovation du bâti, le changement des installations de production d’énergie et des équipements de consommation, le logiciel de gestion autonome est LA solution d’exploitation des systèmes énergétiques du bâtiment. C’est le métier d’AGRID. Nous proposons une solution purement logicielle pour réduire en moyenne de 20% les consommations de vos bâtiments par l’optimisation du pilotage des appareils. C’est déjà la moitié du chemin d’effectué pour 2030 !!